Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
2 février 2012 4 02 /02 /février /2012 20:48

Si vous avez les cheveux très abîmés et secs comme moi, en partie à cause des mèches à répétition, alors je vous conseille ce sérum très facile à réaliser que je viens de me concocter...

 

 

http://img155.imageshack.us/img155/1865/p1020459lx0.jpg

Il vous faudra (pour 65ml de sérum):

40ml de glycérine végétale

20ml d'HV de baobab

1 cuillerée à moka de beurre de mangue

10 gouttes d'HE de citron vert

4 gouttes de vitamine E naturelle

 

 

Marche à suivre :

1- Verser dans un bol la glycérine, l'huile végétale de baobab et le beurre de mangue.

2- Faîtes fondre le tout au bain marie à feu doux

3- Une fois le mélange bien fondu, retirer du feu et émulsionner la préparation à l'aide d'un mini fouet

4- ajouter l'HE de citron vert, la vitamine E, et émulsionner à nouveau avant de transvaser...

 

C'est prêt!! (tiré de 90 recettes de beauté bio à faire soi-même, Sophie Macheteau, ed. Vigot)

Appliquez ce sérum sur cheveux lavés et bien essorés, ne pas rincer. Image je l'ai essayé il y a quelques jours et le réslutat est déjà visible c'est incroyable ! quand je pense aux sous que j'ai dépensés depuis plusieurs mois pour acheter des soins, masques et Cie au supermarché et mes cheveux qui étaient toujours désespérément secs!!! Le seul point négatif est l'odeur particulièrement désagréable de l'HV de baobab, mais en mettant 12 gouttes d'HE de citron vert au lieu de 10 c'est parfait, ça sent délicieusement le bonbon hummmm.....!!!! Vous pouvez conserver ce sérum 6 mois. Essayez-le et dites moi vite ce que vous en pensez !

Published by Prishka - dans Les tambouilles
commenter cet article
18 septembre 2008 4 18 /09 /septembre /2008 11:15

L'extraction des huiles essentielles :
Pour l'extraction, on n'utilise rarement la plante entière. De plus, selon la partie utilisée (feuilles, racine, écorce...) les propriétés de l'huile obtenue seront différentes. D'ailleurs, en fonction de la partie employée, le nom de l'huile essentielle change. 

Prenons un exemple parlant : L'oranger amer. Sa feuille donne de l'huile essentielle de petit grain bigarade, sa fleur de l'huile essentielle de néroli, son zeste de l'essence d'oranger amer.  Ces différentes huiles comportant, bien entendu, des propriétés médicinales distinctes.
alambic-cuivre-monastere-piedra-aragon-espagne-xvie.jpg

Attention à ceux ou celles qui penseraient que les huiles essentielles sont anodines et sans risque, parce que "naturelles". Bien loin s'en faut. Les huiles essentielles sont extrêmement concentrées et très puissantes. Prenons quelques exemples concrets pour vous en assurer : Pour obtenir 1kg d'huile essentielle de lavande fine, il faut environ 100kg de plantes fraîches, 500kg pour le thym, et 1 tonne pour le néroli (fleur d'oranger)! Le prix exhorbitant de certaines huiles essentielles reflète la quantité de plantes qu'il a fallu pour extraire une quantité d'huile donnée. Pour obtenir seulement 10ml d'huile essentielle de rose par exemple,  la plus chère,  il faut 52kg de pétales !  Il faut donc se montrer extrêmement vigilant au moment de doser les HE, et ne pas faire n'importe quoi, comme doubler la dose parce que " ce sera plus efficace". 


La composition des huiles essentielles:
Les huiles essentielles contiennent de nombreux composants biochimiques. Ce sont ces substances actives qui leur confèrent leurs propriétés médicinales.  Dans chaque huile essentielle, il on trouve plus de 200 substances actives ! Des alcools, des éthers( qui ont notemment des propriétés antispasmodiques, antiseptiques et anesthésiques), des terpènes (surtout présents dans les HE extraites  des conifères), des acétates, des cétones, des phénols etc...
La présence ou l'absence de certaines substances biochimiques dans les huiles essentielles dépend de plusieurs critères. Ces critères sont le lieu de naissance, le degrés d'exposition au soleil, le climat, la composition du sol, l'altitude etc. Tous ces critères servent à déterminer ce que l'on appelle le chémotype d'une huile essentielle, sa "carte d'identité précise", et selon le chémotype, les propriétés médicinales peuvent être totalement différentes. 
L' HE d'eucalyptus citronné n'aura pas les mêmes vertus que l'eucalyptus radié, ou encore l'eucalyptus globuleux !
Eucalyptus citronné (citriodora): anti-moustiques, remarquable anti-inflammatoire ( contre les tendinites, sciatiques, bursites etc)  
Eucalyptus radié (radiata):contre les épidémie virales et les maladies de l'hiver
Eucalyptus globuleux(globulus): en cas d'infection pulmonaire. A réserver aux adultes, car elle présente une toxicité que ne présente pas l'eucalyptus radié.

Il existe égalemnet plusieurs variétés de romarins (à camphre, cinéole, verbénone), de lavandes (aspic et officinale).
Vous le voyez, il faut toujours privilégier le nom latin de l'huile essentielle, car il indique le chémotype de l'HE.




Cet article me semblait important car je sais que nombre de personnes utilisant l'aromathérapie se disent que de la lavande c'est de la lavande, eh bien non! Il est primordial de faire ces distinctions car si l'HE de sauge sclarée est en vente librement, celle de sauge officinale ne se trouve qu'en pharmacie, car elle peut être très toxique, et demande à être manipulée avec beaucoup de précautions.
Je dois vous avouer que moi-même, il y a encore quelques semaines, je ne comprenais pas grand chose à la notion de chémotype, je me disais que s'il existe deux sortes de romarin, ils doivent avoir plus ou moins les mêmes propriétés, que" c'est du pareil au même" ...  Même chose pour la lavande. J'étais confortée dans ma pensée par le fait que de nombeux livres qui parlent des huiles essentielles ne font même pas mention du chémotype, et indiquent de prendre de l'HE d'eucalyptus, sans préciser lequel, ou de lavande, etc. Je pensais que si le chémotype d'une HE était si important que ça, ces livres en parleraient....  Or, il s'avère que ces livres sont dans certains cas inutiles (car ils obligent le lecteur quelque peu averti à aller se documenter ailleurs pour obtenir des informations complémentaires)    sinon même dangereux, car beaucoup de débutants peuvent alors commettre des erreurs!

Sources:
Danièle Festy, MA Bible des huiles essentielles, ed. Leduc.S, 2007
http://www.placedubienetre.com/decouvrir/huiles.php
http://www.botanique.org/article.php3?id_article=24633
http://www.taogarden.be/?page_id=82
http://ocomores.org/oc2/index.php?option=com_content&task=view&id=2547

11 septembre 2008 4 11 /09 /septembre /2008 20:12

L'autre jour, chez Nature et Découverte, je zieutais le rayon cosmétiques beauté du monde, où l'on trouve toutes sortes de choses, comme du savon noir à la fleur d'oranger, des baumes fondants à la vanille, au beurre de karité, des huiles pour le corps, et j'en passe.

Depuis que je confectionne moi-même certains cosmétiques, ce rayon m'est surtout utile comme source d'inspiration, des noms envoûtants, et une liste d'ingrédients compréhensible, ce qui est appréciable ! et là, que vois-je, que sens-je (je sais, c'est bizarre!!), une poudre de bain, "inspirée d'une recette de beauté des palais balinais" (et oui, rien que ça!) avec des ingrédients faciles  à trouver pour la plupart, et surtout avec une odeur terrible !

Depuis ce jour, je ne pense qu'à tenter de recréer cette recette, et voilà, c'est chose faite, alors voici en avant première mon lait de bain "Vapeurs d'Orient" :

 

  Les ingrédients:
   -150g d'amidon de riz en cristaux
   - 60g de lait en poudre
   - 40 g de bicarbonate de soude
   - 100g de gingembre frais
   - un zeste de citron râpé
   -20 ml d'huile de monoï
   -10 à 20 gouttes (selon les goûts) de fragrance jasmin (pour 1,75 € les 10ml chez Melicarom)
  -une grosse pointe de couteau de mica or (facultatif)   



J'ai utilisé du gingembre frais, que j'ai coupé en tranche pas trop épaisses, et fait sécher quelques jours sur un sopalin. Même chose pour le zeste, je l'ai râpé puis fait sécher.

Quatre voire cinq de ces ingrédients se trouvent au supermarché, c'est très pratique pour les personnes qui n'ont pas encore l'habitude de faire leurs cosmétiques!

Mode opératoire :
 - Mettre l'amidon de riz, le lait en poudre et le bicarbonate de soude dans le bol du mixeur, puis mixer afin d'éliminer les petits bouts.
 - Faire la même chose avec le gingembre, jusqu'à ce qu'il se transforme en poudre. (les petites fibres seront toujours là, c'est inévitable)
 - Dans un plat, verser la poudre. Ajouter l'huile de monoï, et mélanger puis écraser avec une fourchette, pour que l'on ne voit plus de petites boules de poudre.
 - Ajouter la fragrance jasmin, et répéter l'opération précédente. J'ai mis 20 gouttes, et car même si ça l'odeur est prononcée dans le pot, dans le bain elle se fera beaucoup plus discrète ! 
 - Et j'allais oublier, mais vous vous en doutez, transvider dans votre pot !

Le choix des ingrédients :
L'amidon de riz :  adoucit l'eau, et donc la peau.
Le bicarbonate de soude: même chose que l'amidon
L'huile de monoï, pour nourrir la peau. C'est parce que j'aime son odeur et que j'en avais sous la main, vous pouvez aussi utiliser de l'huile d'amande douce, ou autre, selon vos besoins et vos envies.
Le mica or, c'était pour donner un aspect satiné au lait, mais si vous n'en avez pas n'en mettez pas !

J'adôôre déjà cette  odeur, et je crois même que je préfère le mien à celui de chez "Nature &..." L'odeur du jasmin est terriblement enivrante, un pur plaisir! Je pense bien que demain, c'est bain!! 




Merci de toujours citer vos sources et de mettre un lien vers mon blog si jamais vous utilisez mes recettes ou autres choses venant d'ici. Tous ces articles sont ma propriété intellectuelle et  c'est bien la moindre des choses, moi-même je cite toujours mes sources d'inspiration. 

Published by Prishka - dans Les tambouilles
commenter cet article
6 septembre 2008 6 06 /09 /septembre /2008 15:15

Le mois dernier, j'ai participé à mon premier Swap. Je dois dire que j'y ai réfléchi à deux fois avant de m'inscrire, car je ne tambouille pas depuis  très lontemps, et j'avais l'impression d'être beaucoup moins "callée" que les autres participantes... Mais j'ai su surmonter ma peur de ne pas être à la hauteur, et même s'il y a eu des moments de doutes, ce fut surtout un grand moment de bonheur!!

Le swap spa, donc, organisé par
Mah-Yu, sur le forum d'aromAttitude. Comme son nom l'indique, le but était de réaliser un objet ou une préparation qui rappelle le SPA, en d'autres mots, objectif : détente, bien-être, délassement.....
voici la liste des surprises que nous pouvions réaliser :

-savon massant
-savon gommant
-bain moussant
-gel douche
-baume fouetté de douche
-huile de bain/ lait de bain
-truffes de bain
-sels de bain
-masque exfoliant
-crème apaisante
-crème pour le corps
-gommage pour le corps
-soin capillaire (masque/ après shampooing)
-shampooing liquide ou solide
-brume hydratante pour le visage
-brume ou huile parfumée pour les cheveux
-huile de massage/ crème de massage
-gel rafraîchissant anti jambes lourdes
-bonbons de massage/ barre de massage
-porte savon artisanal
-serviette brodée/ personnalisée, pour le visage
-trousse (pour ranger tout ce bazar) faite maison

Voici ce que j'ai reçu de chacune des participantes (au passage, je voudrais dire un grand merci à Nessie car la plupart des photos de cet articles sont d'elle)

Par
Fleur, des bombes de bain effervesentes et des sels de bain!
  30397538      30397369.jpg


Par
Nessie, un savon exfoliant pour les pieds à la fleur de lotus, et une crême nourrissante et réparatrice pour les petons au patchouli!
  30392343_p.jpg          30392253_p.jpg      


Par
Tippi, un duo de coco, avec une crème pour le corps d'un côté, et un super savon exfoliant hum !

30396501.jpg

Par
Angie, des boules de bains effervescentes, moussantes, et pailletées !
swapspa.jpg


Par
Mah-Yu, un après shampoing solide (si si, on peut le faire !!) aux agrumes!
cupcakesdv7.jpg


Par
Gwen, un baume de douche au caramel, un régal pour le nez! (on se tartine après la douche, ça hydrate, et puis on le rince)
30393461.jpg



Par
Pat, des bonbons de massage. à la verveine, rose et bois de cèdre, et les autres aux essences d'orange et bergamote!
28585163.jpg



Par Callie, un masque nettoyant exfoliant au ghassoul ( pas très appétissant mais très efficace) et un lait de bain à la myrtille avec des fleurs séchées, qui colore l'eau du bain!
30392931.jpg     30393071.jpg


Par Miss, une brume pour le visage à la rose,  lavande et menthe poivrée!


Et voici ce que j'avais fait: un gel pour les jambes lourdes !


Published by Prishka - dans Mes swaps...
commenter cet article
5 septembre 2008 5 05 /09 /septembre /2008 13:15

J'ai concocté ce gel en vue du swap Spa, organisé par Mah yu en juillet dernier (je vous en parlerai plus longuement dans un prochain post...).
Le thème du swap, le spa, invitait à la détente et au bien-être, tout pour se cocooner quoi !


Pour la recette, j'ai recherché quels étaient les actifs végétaux efficaces pour la circulation du sang.
La vigne rouge soigne l'insuffisance veineuse et les varices.
L'eau d'hamamélis est bonne contre la couperose et freine l'apparition des petits vaisseaux disgracieux sur les cuisses.
L'arnica est un tonique veineux, il calme la douleur en cas de station debout prolongée.
enfin, la camomille fluidifie le sang.

Il existe d'autres plantes utiles pour ce problème, qui sont le fragon, le marron d'Inde (interdit aux femmes enceintes) le ginco et le mélilot. Mais j'ai eu beaucoup de mal à en trouver...

Pour constater un effet sur les jambes lourdes je pense qu'il faut faire une cure de 3 ou 4 semaines.
Enfin, je me suis inspirée de quelques recettes de Sophie Macheteau dans lesquelles elle utilisait de la gomme de guar, juste pour m'aider dans mes proportions de phase huileuse.

Ce gel est facile à réaliser, au niveau de l'émulsion, grâce à la gomme de guar. Les deux phases ne se séparent pas. La seule difficulté réside dans le moment où l'on incorpore la gomme de guar, car les grumeaux se forment très facilement, il faut vraiment l'ajouter tout doucement, et fouetter vigoureusement.


Les ingrédients:
70ml de décoction de vigne rouge
70ml d'eau d'hamamélis
10 gouttes d'extrait de camomille matricaire (allemande)
1c café d'aloé vera
1c café de glycérine
1,5c soupe de macérât d'arnica
une cuillère à moka de gomme de guar

15 gouttes d'extrait de fraise (facultatif)
conservateurs: vitamine e et epp


* Dans une casserole, faire frémir la décoction et l'eau d'hamamélis, puis baisser le feu.
* Ajouter progressivement la gomme de guar en mélangeant bien au fouet (risque de grumeaux)
* Lorsque le mélange est bien homogène, éteindre le feu et laisser reposer un moment, le temps que le mélange s'épaississe.
*Transvaser alors dans un bol, et incorporer l'aloe vera, et la glycérine, puis incorporer l'arnica.
* Pour finir, ajouter les extraits de camomille et de fraise (ou autre).



Merci de toujours citer vos sources et de mettre un lien vers mon blog si jamais vous utilisez mes recettes ou autres choses venant d'ici. Tous ces articles sont ma propriété intellectuelle et  c'est bien la moindre des choses, moi-même je cite toujours mes sources d'inspiration. 

Published by Prishka - dans Les tambouilles
commenter cet article
5 septembre 2008 5 05 /09 /septembre /2008 12:32

Avant toute chose, je  vais essayer de vous expliquer les principales différences qui existent entre la phytothérapie et l'aromathérapie. Ces deux termes désignent une façon de se soigner (thérapie).

Dans les deux cas, il s'agit de se soigner par les plantes. En phyto, on utilise la plante sous de nombreuses formes, comme les tisanes, les extraits secs ou fluides, les macérats, les sirops... L'aromathérapie utilise en revanche les huiles essentielles. Celles-ci sont extraites par distillation de la plante fraîche à la vapeur d'eau dans un alambic. Leur nom, tout comme le fait qu'elles sont liposolubles ( miscibles dans l'huile) et plus légères que l'eau  porterait à croire qu'elles sont huileuses, mais il ne s'agit en réalité pas de corps gras.

en résumé, on peut dire que l'aromathérapie est une branche de la phytothérapie.



2 septembre 2008 2 02 /09 /septembre /2008 19:22

Je vous ai déjà parlé des acides de fruits non?
La première fois que j'en ai entendu parler, je ne comprenais pas comment du jus de tomate ou d'un autre fruit pouvait exfolier ma peau, car pour moi, exfolier rimait avec agresser... Mais j'ai compris maintenant ce processus extraordinaire!
Il y a deux façon de s'exfolier :  *
l'exfoliation mécanique d'un côté 
(c'est ce que l'on appelle souvent "gommage", qui consiste à masser la peau avec des particules abrasives, pour éliminer les cellules mortes. 
                                                                      *
l'exfoliation chimique de l'autre
( même si le mot "chimique" n'est pas totalement appoprié ici, je n'ai rien trouvé de mieux! Elle est possible en partie grâce aux acides de fruits, qui vont "grignoter" les cellules mortes de la peau, et ainsi éclaircir le teint! tout cela sans devoir frotter! D'autres produits ont le même effet "grignotant" lol, ce sont par exemple le jus d'aloe vera, le miel, ainsi que le yaourt et le lait caillé (qui contient des acides lactiques). On appelle cela un peeling. De plus, le peeling favorise la production de nouveau collagène, ce qui permet de rendre la peau plus épaisse et plus lisse.
Je me suis donc concoté un soin express hier, et je voulais vous le faire partager. Il convient aux peaux mixtes et grasses. Voici la recette :

                                                              


Vous aurez besoin de :
- Un bout de melon (pas trop gros)
- Une demi cuillère à café de miel (peu importe lequel)
- Une cuillère à café d'aloé vera
- Une cuillère à café d'huile de melon de kalahari (régule la production de sébum. Si vous n'en avez pas, utilisez de l'huile de noisette, pépins de raisin ou jojoba)

- Mettez l'ensemble des ingrédients dans un bol mixer, et mixer la préparation jusqu'à obtenir un coulis.
- Appliquer sur une peau propre
- Laisser agir une à deux minutes, avant de procéder au gommage.
- Rincer avec un coton imprégné de votre hydrolat préféré.

Ce peeling est déconseillé aux peaux sensibles, car elles peuvent ressentir une sensation de picotements dûs aux acides de fruits.



Merci de toujours citer vos sources et de mettre un lien vers mon blog si jamais vous utilisez mes recettes ou autres choses venant d'ici. Tous ces articles sont ma propriété intellectuelle et  c'est bien la moindre des choses, moi-même je cite toujours mes sources d'inspiration. 

Published by Prishka - dans Les tambouilles
commenter cet article
2 septembre 2008 2 02 /09 /septembre /2008 16:55



Paru aux édition Terre vivante, Mens, 2007 (192p).

Selon le code de la santé publique, "est considérée comme cosmétique toute substance ou préparation destinée aux parties superficielles du corps, en vue de les nettoyer, de les parfumer, d'en modifier l'aspect, de les protéger, de les maintenir en bon état ou d'en corriger les odeurs". 
Les bienfaits des ingrédients naturels sont reconnus depuis des siècles. La science vient aujourd'hui confirmer leur efficacité. On sait maintenant qu'ils contiennent de véritables actifs, tels que les polysaccharides hydratants, les pigments anti-oxydants, les phytostérols stimulants etc.

(Pour les sceptiques, rappelons que l'acide acétylsalicylique, molécule active contenue dans la reine des près, fut synthétisée en 1897 par Félix Hoffmann.  D'abord utilisées comme plantes aromatiques, les fleurs de la Reine des prés sont entré dans la pharmacopée dès le Moyen-Age, pour lutter contre la fièvre et les rhumatismes. Les molécules chimiques présentes dans les médicaments sont en réalité la synthèse de molécules déjà présentes à l'état naturel, alors, pourquoi douter de leur efficacité?) source: http://www.museum-marseille.org/marseille_fiche_saule_aspirine.htm

Les ++ : * S. Hampikian rappelle les conditions à respecter en thermes d'hygiène.
                * Elle offre quelques clefs pour lire les étiquettes
                                         -Fuir les produits à base d'huile minérale : paraffinum liquidum, petrolatum
                                         - Ne pas se fier aux arguments marketing type slogans et illustrations
                                         -Rechercher les noms latins des extraits d'actifs de plantes : ils doivent figurer au moins dans les huits premiers ingrédients et plus ils apparaissent tôt, plus ils sont concentrés.  



1. LES BASES ACTIVES
1.1. Les huiles végétales & les macérats
Les ++ :  * Explique quelques thermes chimiques (acides gras insaturés, insaponifiable...)
                 * Donne de précieux conseils pour se fournir (magasins bio, grandes surfaces, pharmacies / parapharmacies, foires, marchés, petits producteurs, sites internet....)
                 * 20 HV répertoriées, classées par type (huile de base /huile riche), par ordre de prix, .
                 * Fait un petit topo pour chaque huile: la composition, et l'utilisation (corps, visage, cheveux) 

Pour vous donner un aperçu, voici la liste des huiles citées dans cet ouvrage: 
HV abricot, amande douce, argan, avocat, bourrache, calophylle inophylle, coco, colza, germe de blé, jojoba, karité, macadamia, noisette, olive, onagre, pépins de raisin, ricin, rose musquée (du Chili), sésame, tournesol. 

S. Hampikian détaille les propriétés des macérats les plus connus, comme le bellis(pâqueretteà, calendula (soucis), carotte, lavande etc. Elle évoque la possibilité de les acheter ou de les faire soi-même, et donne la marche à suivre.

1.2. D'autres bases indispensables.
- Le gel d'aloès, richesse du désert (Propriétés & usages, guide d'achat)
- Le yaourt, produit de beauté vivant (Propriétés & usages, produits apparentés)
- L'oeuf, berceau de la vie (Propriétés & usages)
- Le vinaigre, plus doux qu'on ne le croit (Propriétés & usages, guide d'achat)
- Les farines, pour une peau de satin (Propriétés & usages)
- Les argiles, précieux cadeaux de la Terre (Propriétés & usages, guide d'achat) : argile blanche, rouge, jaune, rose, verte.



2. LES ACTIFS NATURELS
2.1. Les huiles essentielles
L'auteur a effectué une sélection d'huile essentielles pour leur facilité d'emploi, leurs propriétés aromatiques et cosmétiques. En tout, 50 huiles essentielles sont répertoriées! 
Remarque : On trouve une petite note à chaque fois qu'une huile essentielle est formellement incompatible avec la grossesse, ou en cas de précaution d'emploi particulière ( He irritante, ou emploi à long terme contre-indiqué). Même si c'est la moindre des choses, il faut bienavouer que tel n'est pas toujours le cas!
De même, un point est consacré aux confusions fréquentes entre certaines He, comme la sauge sclarée et la sauge officinale, le ravensare aromatique et le ravinstara. 

2.2. D'autres actifs indispensables
- Les hydrolats et eaux florales ( plus un guide d'achat)
Contient une sélection de 20 hydrolats ( Achilée, Bleuet, Calendula, camomille, cèdre, fleur d'oranger, géranium rosat, hamamélis, immortelle ou hélychrise, lavande, laurier noble, mélisse, menthe, tilleul, romarin, rose, sauge officinale, sauge sclarée, tea tree, thym.)

- Les plantes aromatiques et les fleurs
Cette rubrique présente uniquement les plantes les plus utiles aux soins cosmétiques (bardane, bois de panama, calendula, camomille, guimauve, hamamélis, henné neutre, mauve, hibiscus, lierre grimpantlis blanc, thé vert/ noir/ rouge etc.)

- Les fruits et les légumes
Zoom sur les acides organiques de fruits (les AHA), qui constituent de puissants agents exfoliants, équilibrent le ph de la peau, stimulent la synthèse du collagène, le renouvellement cellulaire et  la microcirculation cutanée (soi dit en passant, il me semble qu'une certaine marque de cosmétiques nommée G*rnier base son commerce là dessus...)

- Le miel et les autres cadeaux des abeilles

- Les compléments alimentaires et les produits divers.



3. PREPAREZ VOS COSMETIQUES

Cette partie contient un nombre conséquent de recettes, pour la plupart ne demandant ni moyens ni habileté exceptionnels. Dans chaque domaine, des recettes "généralistes" sont proposées, puis des recettes convenant au cas de chacun (peau jeune, mixte, sensible, mâture, cheveux gras, secs, pellicules etc.)

3.1. Pour bien débuter en toute sécurité, les précautions indispensables
3.2. Des produits et des soins pour le visage

   Dans cette partie, vous trouverez entre autres des  soins démaquillants, des lotions, des recettes de baumes et crèmes, des huiles pour le visage, des gommages, masques, et enfin une liste de recettes spécialement ciblée pour les ados !
         

3.3. Les soins du corps au naturel

     Cette partie est divisée en plusieurs rubriques, comme le bain, les déodorants, l'épilation, soin des mains /pieds, la toilette, les soins minceur. vous trouverez également des recettes d'huiles et de laits corporels


3.4. Les soins capillaires

     Une rubrique très complète, avec les shampoings, les huiles capillaires aromatiques (pour nourrir le cheveu), les masques capillaires et enfin les eaux de rinçage (démélantes etc.)


 Un livre bien conçu et plus que complet, accessible à tous, notamment aux novices. L'auteur n'emploie pas de technicismes incompréhensibles et si elle le fait, elle les explique. Il peut tout à fait convenir pour un premier achat, car il est à la fois instructif, facile à lire, et il contient pas mal de recettes ne nécessitant pas beaucoup de matières premières! Bref, vous l'aurez compris, je vous le recommande!                       

Published by Prishka - dans Le coin lecture
commenter cet article
1 septembre 2008 1 01 /09 /septembre /2008 16:57

Pour extraire les principes actifs présents dans les plantes, et ce, dans un but cosmétique, il existe plusieurs techniques, chacune comportant son lot d'avantages et d'inconvénients. On pense toujours que c'est compliqué de faire cela soi même, mais en réalité ça ne l'est pas tant que ça... Auparavant, cet été, j'ai réalisé un macérât de millepertuis, dans de l'huile d'olive  (Je rédigerai plus tard un article entièrement consacré à ces diverses techniques d'extraction, c'est pourquoi je ne vais pas m'étendre dans ce post sur les méthodes utilisées... )

                                                                 
Ce qui m'a conduit à faire un alcoolat (ou alcoolature) c'est la période de conservation assez longue que cette méthode offrait. Tout comme un macérât (dans l'huile) peut se conserver deux années (source: Aroma zone), les macérâts dans l'alcool peuvent se conserver très longtemps, ce qui présente pas mal d'avantages.

Jusqu'ici, j'avais utilisé avant tout des hydrolats ou des infusions et décoctions de plantes. Seulement voilà, ce sont des phases aqueuses, et comme toutes phases aqueuses elles ne peuvent de garder que quelques jours et au frigo, car elles se détériorent très vite! Ceci explique d'ailleurs pourquoi mes deux premières crèmes n'ont pas survécu très longtemps... Elles contenaient une infusion de thé vert (anti-oxidant). Cela m'avait un peu découragé de retenter l'expérience des crèmes, après deux tentatives ratées... En fait, je n'ai toujours pas osé réessayer... mais dès que mon alcoolat sera prêt, ça va tambouiller dans les chaumières, je vous le garantis !!! (lotions  toniques, crèmes etc).

Il existe plusieurs façon de faire macérer les plantes dans de l'alcool: plantes fraîches ou plantes sèches, degrès d'alcool, et surtout les proportions de plantes et d'alcool utilisées... toutes ces différences se retrouvent dans les appellations: alcoolat, alcoolature, teinture, teinture mère. Dans tous les cas, on peut les utiliser à des fins cosmétiques (dans certaines proportions, comme on peut le comprendre, puisqu'il s'agit d'alcool, et l'alcool pur sur le visage n'est pas à recommander !!). J'étais tellement pressée de faire cette teinture (ou alcoolature, bref !) que j'ai pris une bouteille (après l'avoir bien lavée) et je l'ai bourrée de fleurs de lavande séchées, puis j'ai ensuite versé de l'alcool à 40° jusqu'au bord de la bouteille. En tout, il y a donc 150 ml d'alcool (la contenance de la bouteille est de 200ml). Rendez vous donc dans trois semaines pour le résultat. Comme je vous l'ai dit, je n'ai pas pesé les fleurs.... J'y ai pensé quand il était trop tard, que voulez vous!!! Mais le principal est que l'acool va extraire les principes actifs de la lavande!  

 

 

 

Published by Prishka - dans Les tambouilles
commenter cet article
30 août 2008 6 30 /08 /août /2008 16:28

Dans cette rubrique, je vous parlerai des swaps, plus particulièrement ceux auxquels je participe... Et là, normalement, vous me dîtes (sauf si vous aussi vous en êtes ;-) ...)
                         "Nous parler de quoi??!!"

Alors je crois qu'une précision ou un rappel s'impose. Swap est un mot anglais, qui vient de to swap: échanger. Même si au départ son utilisation se cantonne à la sphère financière, son sens s'est élargi, et désormais on parle de swap pour désigner des échanges en tout genre...

Je vous explique comment cela fonctionne:
Une personne, l'organisatrice de ce swap, choisi un thème et une date limite d'envoi. Les personnes désirant s'inscrire le font, et communiquent à l'organisatrice ce qu'elles souhaitent réaliser. Une fois le délai écoulé, chaque participante envoie sa préparation à l'organisatrice en autant d'exemplaires qu'il y a de participantes, et celle-ci se charge de réorganiser tous les colis et de les redispatcher pour chacune!!

Et là, le meilleur arrive, car au moment d'ouvrir le fameux colis, c'est en général un grand moment de bonheur, de surprise et de joie! Cela fait chaud au coeur, de voir que des personnes que l'on ne connait finalement "que" virtuellement ont passé leur temps libre à confectionner une petite douceur rien que pour nous....! 

Merci de toujours citer vos sources et de mettre un lien vers mon blog si jamais vous utilisez mes recettes ou autres choses venant d'ici. Tous ces articles sont ma propriété intellectuelle et  c'est bien la moindre des choses, moi-même je cite toujours mes sources d'inspiration.  

Published by Prishka - dans Mes swaps...
commenter cet article

Présentation

  • : Recettes et conseils en cosmétiques maison, en toute simplicité...
  • Recettes et conseils en  cosmétiques maison, en toute simplicité...
  • : Un blog sans prétention où je vous parle de la fabrication de cosmétiques maison, des plantes, de l'aromathérapie et de la bobologie au quotidien
  • Contact

Recherche

Nombre de visiteurs

En ce moment

Il y a    personne(s) sur ce blog